Laver le sol au vinaigre : est-ce une bonne idée ?

À l’instar du citron ou du bicarbonate de soude, le vinaigre est le produit par excellence de toutes les astuces de beauté, de nettoyage ou d’entretien. Certains lui connaîtraient également des vertus d’excellent nettoyeur de sol, une vertu qui serait due à sa composition… Si cela est avéré (nous le verrons dans cet article), il convient de se demander si tous les vinaigres sont dévolus à un tel usage et, si oui, quel type de sol peut être nettoyé avec un tel produit. Dans le cas où cela permettrait de réaliser des économies, cette utilisation est-elle sans danger pour la planète ?

De quoi se compose le vinaigre de ménage ?

De toutes les astuces incluant l’utilisation du vinaigre pour laver le sol, le vinaigre de ménage est toujours présenté comme un agent blanchissant. On l’appelle également vinaigre de cristal ou vinaigre d’alcool, cela étant essentiellement du au fait de sa composition.

En effet, contrairement au vinaigre de cuisine qui est issu de la macération du vin rouge, le vinaigre blanc, lui, est issu du procédé biologique de fermentation et d’acétification de l’alcool de maïs ou de betterave. Ce procédé permet d’obtenir un liquide dont la composition chimique équivaut à celui de l’acide acétique ; il en comporte d’ailleurs environ 8 %. Le vinaigre s’obtient aussi via la dilution du concentré d’acide acétique.

Pourquoi utiliser le vinaigre pour le sol ?

Au regard des ingrédients composant le vinaigre blanc de ménage et de son procédé de fabrication, on pourrait penser que le produit est à 100 % écologique et surtout biodégradable. Mais la réalité est tout autre : le vinaigre blanc n’est issu d’aucun alcool, c’est purement un produit industriel créé grâce à la transformation de l’éthanol en acide acétique.

Personne qui lave le sol de sa cuisine

En revanche, le vinaigre blanc est totalement incolore et quant à son odeur, qui peut en déranger certains, elle se dissipe très rapidement.

L’acide acétique est un puissant nettoyant qui vaut au vinaigre d’être très efficace pour le dégraissage, la désinfection, la désodorisation, le détartrage, le nettoyage et le désherbage. Il est aussi indiqué pour lutter contre les moisissures. Ce sont autant de vertus qui lui valent d’être un produit efficace pour nettoyer le sol, mais pas écologique.

Aussi, il est fortement déconseillé d’utiliser ce vinaigre pour les surfaces sensibles en pierres naturelles comme les pierres calcaires, les pierres bleues, le marbre, le ciment ainsi que les surfaces vernies.

Le vinaigre est-il un nettoyant plus économique ?

Vendu en commerce, il est très abordable en termes de coût. On constate généralement un prix d’1 € le litre. En fonction de la surface à nettoyer, vous pouvez l’utiliser dilué dans de l’eau ou non. En règle générale, on recommande de le diluer à 2/3 d’eau pour 1/3 de vinaigre. Au regard de son efficacité, il est clairement bien plus économique que les nettoyants classiques.

En revanche, sachez que le vinaigre blanc reste un produit industriel. Il n’y a donc rien de naturel à laver son sol avec ce produit.