4 règles d’or de l’hygiène féminine

Les parties intimes de la femme méritent une attention particulière en ce qui concerne leurs soins. À ce sujet, il faudra avant tout reconnaître que l’hygiène féminine ne consiste pas seulement à laver son sexe, même si cela est bien capital. Poursuivez la lecture pour en savoir plus sur les règles d’hygiène.

Se laver tous les jours

Si vous aspirez à avoir une bonne hygiène intime, vous devez vous laver au jour le jour, et se laver implique de laver son sexe. Du fait des différents changements morphologiques auxquels vous pouvez faire face, à l’instar de l’apparition des règles et de votre transpiration qui augmente, vous devez impérativement avoir une hygiène irréprochable.

Prenez garde, le fait de demander de se laver tous les jours ne signifie pas d’en abuser. Aussi, faudrait-il éviter de laver l’intérieur de votre sexe lors de vos toilettes intimes. Limitez-vous à laver l’extérieur de votre sexe, notamment la vulve. Vous pouvez pour ce faire utiliser un savon pour partie intime féminin par exemple lors de vos douches.

Arrêter d’utiliser les éponges et les gants de toilette

Utiliser les éponges ou les gants de toilette ne peut que vous infecter. Ces accessoires sont pour la plupart des nids de microbes, et vous ne voulez certainement pas être victime de ceux-ci.

Femme qui utilise un pot de crème hydratante
Pour cette raison donc, ne perdez pas de vue que la toilette intime féminine n’a besoin que d’une main, d’un savon de femme et juste de l’eau. Sachez tout de même que l’épiderme de vos parties intimes est sensible à tout ce qui pourrait l’irriter.

Opter pour des serviettes douces

Bien que certains puissent croire que toutes les serviettes sont bonnes à utiliser, il est important de rappeler que seuls les linges doux sont conseillés aux femmes. Ainsi, après une bonne douche, tâchez d’utiliser simplement une serviette douce pour vous sécher. Veillez entre autres à changer vos serviettes chaque 3 jours et surtout, éviter de les utiliser avec d’autres personnes. Il en va bien de votre bonne hygiène intime.

Adopter les sous-vêtements faits en coton

Il est préférable de porter des sous-vêtements en coton plutôt que ceux conçus à l’aide des matières synthétiques. En tout cas, il faut juste veiller à ce que l’entrejambe de votre culotte soit en coton. Le coton étant une matière respirante, il contribue à l’évaporation des fluides, ainsi que de votre transpiration, ce qui permet bien évidemment de prévenir votre vagin des nids de bactéries et des odeurs nauséabondes.

Somme toute, retenez que l’application des 4 règles d’or mises en lumière à travers cet article suffit largement pour qu’une femme prenne parfaitement soin de sa partie intime. Il en va d’ailleurs de l’intérêt de son bien-être.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.