Savon et produits hygiéniques : ont-ils une date de péremption ?

Crèmes, maquillages, gels de douche, savons, huiles, gommages, masques, etc. A en croire aux statistiques issues de l’étude Ipsos pour la Fédération des Entreprise de la Beauté (Febea), chaque français achète, chaque année, près de 38 produits cosmétiques. En moyenne, cela équivaut à plus de 3 produits par mois par français. Si ces chiffres font la joie des entreprises qui fabriquent et commercialisent ces produits, les utilisateurs doivent réaliser qu’à une telle fréquence d’utilisation, la santé de leur peau peut être affectée s’ils appliquent des produits de mauvaise qualité ou des produits périmés. Pendant qu’on y est, quelles sont les dates de péremption de vos savons et de vos produits hygiéniques ?

Que risquez-vous en utilisant des produits cosmétiques périmés ?

La peau humaine est fragile. Certaines peaux sont d’ailleurs très fragiles. Pour cela, si vous continuez à appliquer et utiliser des produits cosmétiques alors qu’ils sont déjà périmés, non seulement ils seront inefficaces, mais vous vous exposerez à des risques sanitaires tels que :

  • L’apparition de boutons et de pus ;
  • Des rougeurs ou des éruptions cutanées de diverses sortes ;
  • Des enflures et des douleurs ;
  • Des conjonctivites;

En d’autres termes, la date de péremption est une limite à ne pas franchir. Déjà, sachez que la date de péremption inscrite sur la boîte un produit n’est valable que lorsque ledit produit n’est pas encore ouvert. Dès que vous l’ouvrez et qu’il entre en contact avec l’air, sa durée de vie peut être réduite de moitié, sinon plus. Pour cela, en dehors des aérosols et des parfums, après l’achat, on ne tiendra compte que du PAO (Péremption Après Ouverture).

Mais il arrive qu’on utilise un produit cosmétique périmé ignorant qu’il est déjà périmé. Pour éviter cela, prenez l’habitude d’écrire sa date de péremption au feutre indélébile sur sa boite dès que vous l’ouvrez.

Quelles dates de péremption pour quel produit ?

Chaque produit cosmétique à une durée de vie. Pour vous aider, voici quelques indications de durée d’utilisation maximale à considérer pour vos produits cosmétiques les plus courants :

  • 1 à 3 mois pour le gloss;
  • 3 à 6 mois pour le mascara;
  • 6 mois pour l’eyeliner;
  • 9 à 12 mois pour les soins de la peau;
  • 12 mois pour l’anti-crème et le fond de teint fabriqués à base d’eau ;
  • 18 mois pour l’anti-crème et le fond de teint fabriqués à base d’huile ;
  • 1 à 2 ans pour le vernis à ongles, les crayons pour les lèvres et les yeux ;
  • 2 ans pour l’ombre à paupières;
  • 2 à 3 ans pour les shampoings et les savons.

Cela dit, rappelons que la date de péremption inscrite sur les boîtes de vos produits cosmétiques n’est pas forcément la date à laquelle votre produit devient impropre à l’usage.

Et pour cause, la plupart de ces produits sont conçus pour être conservés dans des conditions de température précises. Pour ce fait, même si la date de péremption inscrite sur le produit n’est pas à négliger, les éventuels changements d’odeur, de couleur, de textures doivent vous mettre la puce à l’oreille (ou au nez…) !

Alors, dès que vous remarquez de tels changements sur un produit, arrêtez leur utilisation immédiatement. Vous pourrez aussi, si besoin est, vous rapprochez du service Consommateurs de la marque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *